Accueil > Hôtel de Ville > Saint John Water > Service d'Eau Potable > La facturation à taux fixe ou au compteur?

La facturation à taux fixe ou au compteur?

Pourquoi la société Saint John Water a-t-elle suspendu la conversion des clients de la facturation à taux fixe vers la facturation au compteur?


Une augmentation considérable a été constatée au niveau des demandes de conversion des clients ayant une tarification à taux fixe pour les services d'eau et d'égout vers une facturation au compteur. D'une part, cela est
encourageant. Ces clients estiment qu'ils pourraient obtenir une réduction des coûts liés aux services si l'on applique une facturation au compteur. Ils pensent qu'ils paient trop cher pour les services publics en ce moment
(et que certains ne paient pas assez).

L'article 30(2) de la « l'Arrêté concernant les réseaux d'eau et d'égouts » indique ce qui suit : « Tout approvisionnement en eau d'une propriété autre qu'une propriété composée de trois logements individuels ou moins, doit être payé en fonction du volume d'eau consommé, mesuré à l'aide d'un compteur d'eau. » Cela indique essentiellement que toutes les propriétés ravitaillées seront facturées en fonction de la consommation mesurée, à l'exception des propriétés résidentielles composées de trois (3) unités ou moins. Les clients
résidentiels sont facturés sur la base d'un taux fixe.

Il y a eu peu de demandes de conversion au fil des ans. De ce fait, le traitement de quelques comptes supplémentaires de facturation au compteur était sans conséquence sur les opérations (lecture et entretien des
compteurs). Malheureusement, ce n'est plus le cas puisque des demandes sont reçues presque tous les jours. Nous étions dans l'obligation de suspendre les nouvelles conversions pour des raisons essentiellement pratiques.

 

L'utilisation des compteurs est un atout pour la communauté du 21e siècle préoccupée par les coûts de service, par l'utilisation efficace des ressources en eau et par la durabilité de ces ressources. Un système de facturation vraiment précis et équitable nécessite également que tout le monde soit facturé en fonction d'un calcul exact de sa consommation. Toutefois, la mise en oeuvre et l'administration des compteurs requièrent également desressources, et avec une augmentation de ces activités, l'utilisation de la technologie devient essentielle. C'est la raison principale qui nous oblige à répondre négativement aux nouvelles demandes, pour l'instant. La fourniture en compteurs est limitée, chaque compteur installé doit être lu et entretenu et les problèmes de facturation et de collecte entrent également en jeu. Nous ne sommes pas en mesure de dévier nos ressources de la clientèle industrielle, commerciale et institutionnelle actuelle pour traiter un nombre important de nouveaux clients résidentiels à facturation au compteur, éparpillés dans la collectivité.


La mise en oeuvre du programme de comptage (universel) doit être bien planifiée, requiert des ressources complètes et doit être gérée avec précaution. Nous parlons d'environ 15 000 nouvelles installations. L'autre point
crucial concerne la technologie de lecture automatique des compteurs. Il s'agit d'une forme de transition de la lecture manuelle à un système fiable et automatisé géré par ordinateur. Le système doit traiter une quantité
importante de données pour permettre de facturer les clients de manière juste, d'atteindre l'efficacité en matière de l'utilisation de l'eau et d'optimiser les revenus des services publics.