Transport et environnement
Duck Web

Nourrissiez pas les canards

Nourrir les canards nuit à leur survie et se traduit par:

Dépendance des humains

Les canards s’habituent à recevoir de la nourriture des humains et ne font plus l’effort de trouver leur propre nourriture. Ils deviennent plus agressifs pendant l’hiver lorsque la nourriture se fait plus rare et il leur arrive même de sauter sur la tête des gens. On peut y voir un geste amusant, surtout lorsque plusieurs canards ont le même comportement en même temps. Pendant les tempêtes et les journées très froides, moins de personnes offrent de la nourriture et les canards ont faim parce qu’ils ont appris à voir en l’homme leur seule source de nourriture. En hiver,  on constate un nombre de plus en plus grand de canards frappés par des véhicules dans le parc Rockwood, car les oiseaux assument que tous les automobilistes s’arrêteront pour leur offrir de la nourriture.

Migration manquée ou retarde

Dans la nature, les sources de nourriture deviennent de plus en plus rares en hiver, ce qui normalement encourage les canards à chercher de a nourriture de plus en plus loin de leur étang. À la longue, ils décident de se trouver un nouvel étang où passer l’hiver et où trouver une nourriture plus abondante et plus appropriée. Malheureusement, parce que les hommes les nourrissent pendant l’été et l’automne, on a trouvé plusieurs canards gelés dans la glace parce qu’ils n’ont pas su obéir au cycle naturel de la migration vers un climat plus tempéré. Au parc Rockwood, nous savons que les canards reçoivent de la nourriture des hommes depuis des années et qu’ils souffrent de cette dépendance. Nous espérons informer les gens de bons sens de ne plus nourrir les canards, du moins pendant l’automne, afin que nous puissions reproduire autant que possible les conditions de nourriture plus naturelles. Certaines espèces de canards, les canards noirs par exemple, demeurent ici pendant l’hiver, mais ont tendance à se déplacer vers l’eau salée qui ne gèle pas et à se nourrir de colimaçons et autres invertébrés dans les marais. Par contre les malards ont l’habitude de se déplacer vers le sud du continent à la recherche d’endroits qui contiennent de la végétation dont ils peuvent se nourrir.

Maladies/malnutrition

Un habitat trop peuplé peut causer des problèmes de santé à cause du plus grand contact entre les oiseaux. Tout comme les enfants dans une maternelle achalandée, un rhume se propage facilement de l’un à l’autre. Les gens qui nourrissent les canards leur offrent plus souvent qu’autrement du pain. Les canards aiment beaucoup le pain, mais cela équivaut à leur donner plusieurs petits gâteaux chaque jour, ce qui ne constitue pas pour eux une nourriture adéquate. La malnutrition ne peut qu’augmenter les chances de contracter des maladies, surtout en hiver, lorsqu’ils n’ont pas d’autre choix de nourriture. Au lieu du pain, on peut leur donner des raisins frais coupés, du maïs concassé, de l’orge, de l’avoine, des graines pour les oiseaux, d’autres granulées, des pois verts décongelées ou de la nourriture industrielle pour les canards que l’on trouve dans les magasins qui vendent des produits agricoles.  

Surpopulation

La mare aux canards du parc Rockwood peut accommoder 2 ou 3 paires de canards à la fois, compte tenu de la quantité des sources de nourriture disponibles. Il y a en ce moment plus de 50 paires de canards dans la mare, en raison de l’abondance de nourriture. La taille de la mare n’a pas changé malgré cette invasion et cela crée un stress considérable sur la mare et sur les canards qui s’y entassent dans des proportions plus grandes que dans un habitat naturel.  

Pollution

Un grand nombre de canard peut créer un problème de pollution de l’eau à cause de la grande quantité de matières fécales produites. La mare aux canards et les lacs Fisher du parc Rockwood contiennent un taux de phosphore supérieur à la normale, une situation qui résulte en partie des excréments des canards.  Ces cours d’eau contaminent les cours d’eau auxquels ils se relient. (La mare aux canards se déverse dans le ruisseau Marsh par exemple). Des taux plus grands de certains éléments peuvent causer la croissance des algues qui vont à la longue réduire le taux d’oxygène dans l’eau de la mare et empêcher les plantes et les espèces animales d’y vivre.

Dermatite des nageurs chez les humains

La dermatite des nageurs se présente sous forme d’urticaire et survient lorsque les hommes partagent un plan d’eau douce de baignade avec les canards. Un plus grand nombre de canards augmente d’autant les chances de dermatite des nageurs, causée par le parasite schistosomatidae qui vit sur les canards. Une augmentation du nombre des canards se traduit par une augmentation de ces vers plats parasitiques. Les symptômes apparaissent en général quelques heures après la baignade et continuent pendant une semaine environ. Bien que les parasites n’infectent pas les humains, ils causent une démangeaison désagréable et un mauvais souvenir à rapporter d’une journée sur la plage!