Transport et environnement

Projet pilote de marquage des passages piétonniers

L’installation à l’essai d’un ruban 3M de marquage des routes aura lieu à l’intersection de l’avenue Rothesay et de la promenade McAllister. On fera l’essai de cette technologie de même que d’une autre forme de marquage dite thermoplastique à diverses intersections et sur des passages piétonniers pendant l’été dans le cadre d’un projet pilote.  

Ces technologies de marquage ont une plus grande résistance que la peinture à base d’eau qu’utilisent d’autres municipalités et peuvent même durer des années.  Dans les régions qui reçoivent de la neige, la peinture à l’eau ne résiste guère de 4 mois à un an au maximum. Le rendement à Saint John a tendance à se situer au plus bas de l’échelle, surtout sur les rues achalandées et sous la pression appliquée par les déneigeuses.

Les citoyens ont fait part de leur opinion au service de gestion de la circulation et des piétons, disant qu’ils voudraient que les marquages demeurent visibles plus longtemps, surtout les passages piétonniers.  Ce projet pilote entend mesurer le rendement afin de constater si ces nouvelles technologies peuvent permettre aux marquages de demeurer visible plus longtemps, toute l’année de l’avis des citoyens et plus longtemps même dans certaines conditions. L’espacement des marquages de plusieurs années signifie une plus longue durée du service et ultimement une économie.

Des représentants de 3M et plusieurs employés du service de gestion de la circulation et des piétons se rendront à l’intersection McAllister/Rothesay afin de voir de près le bon mode d’installation.