Accueil > Nouvelles > Nouvelles > Avis de bouillir l’eau -- secteurs de chemin Milford et rue Francis

Avis de bouillir l’eau -- secteurs de chemin Milford et rue Francis

2012-04-05

Explication de la panne d'eau  


Le 5 avril 2012, alors que les entrepreneurs tentaient d’installer une nouvelle conduite majeure d’égout sous le chemin Milford, ils ont accidentellement brisé une conduite principale d’eau potable. Afin de pouvoir réparer ce bris, les équipes de Saint John Water ont d’abord isolé la section de la conduite principale et laissé quelques résidents du secteur sans eau potable.

Le ministère de la Santé a reçu avis du problème et émis un avis de bouillir l’eau pour les résidents des maisons portant les numéros 5 à 46 sur le chemin Milford ainsi que les résidents des 5, 20 et 22 de la rue Francis. Lorsque l’eau recommencera à couler normalement, elle demeurera impropre à la consommation tant que le ministère de la Santé n’aura pas terminé les analyses bactériologiques et jugé les résultats satisfaisants.  

Certains microorganismes dans l’eau peuvent mettre en danger la santé de certaines personnes, en particulier celles qui ont déjà un système immunitaire déficient.

Les résidences affectées ont reçu un avis remis en main propre.

Que faire?

  • Ne pas boire l’eau sans la bouillir au préalable.  Porter l’eau à ébullition forte et la laisser bouillir au moins 1 minute, laisser refroidir ou simplement utiliser de l’eau en bouteille. L’eau ainsi bouillie ou l’eau en bouteille doit servir pour la consommation, le brossage des dents, la fabrication de glaçons, de breuvages, thé, café ou pour laver les légumes que l’on consomme crus. Le fait de bouillir l’eau tue les bactéries et les autres organismes vivants dans l’eau.
  • Les gens qui ont un système immunitaire faible (les gens âgés, les bébés, les récipiendaires d’organe, les patients en dialyse ou affectés par le virus du SIDA, etc. devraient porter une attention particulière à la salubrité de leur eau potable. Une eau bouillie selon les normes constitue une eau salubre.
  • Il n’y a aucun danger pour les douches, les bains et les piscines.
  • On peut laver la vaisselle dans l’eau chaude et savonneuse et la laisser sécher à l’air ou utiliser un lave-vaisselle.
  • La présence de peu de chlore dans l’eau signifie que la désinfection pourrait ne pas être efficace et qu’en conséquence il pourrait se trouver encore des bactéries pathogènes dans l’eau et causer des maladies humaines. Ces microorganismes peuvent causer la diarrhée, des crampes, des nausées, des maux de tête et autres symptômes. Ils posent des risques de santé importants surtout pour les bébés, les jeunes enfants, les personnes âgées et les gens qui ont un système immunitaire faible.

Il faut noter que les symptômes notés plus haut peuvent survenir en d’autres circonstances aussi. Si les symptômes persistent, il faudrait sans doute consulter un médecin. Les gens à risque accrus devraient consulter leur spécialiste de la santé au sujet de leur eau potable.

Comment remédier au problème?

Saint John Water demeurera en relation avec le ministère de la Santé. Il faut deux analyses satisfaisantes à partir d’échantillons recueillis à au moins 24 heures d’intervalle avant que l’avis de bouillir l’eau cesse d’exister. L’avis de bouillir l’eau devrait demeurer en vigueur au moins jusqu’au début de la semaine prochaine. Nous émettrons un nouvel avis dès que l’on pourra consommer l’eau sans la bouillir.

On se renseigne auprès de Kendall Mason, ingénieur et commissaire adjoint, Saint John Water ou Nicole Taylor, ingénieure, directrice des opérations, ressource et qualité de l’eau au numéro 506-658-4455.