Accueil > Nouvelles > Nouvelles > La municipalité gagne deux des Prix d’efficacité énergétique du premier ministre

La municipalité gagne deux des Prix d’efficacité énergétique du premier ministre

2013-05-13
Treize lauréats ont été honorés par le premier ministre, David Alward, lors du cinquième gala annuel des Prix du premier ministre pour l'efficacité énergétique, qui s'est déroulé le 9 mai à Fredericton.
 
Les prix ont été conçus par Efficacité NB pour souligner l'innovation et le leadership en matière d'efficacité énergétique.

The City of Saint John a gagné deux prix : celui du projet éconergétique exceptionnel dans le secteur des nouvelles constructions commerciales pour Un Place Peel, et le prix du Champion de l’efficacité énergétique pour Samir Yammine, le Responsable de la gestion de l’énergie de the City of Saint John. 

« Les gagnants de cette année sont de grands champions de l'efficacité énergétique et ils jouent un rôle de chef de file dans l'atteinte des objectifs de notre province en matière de changements climatiques, a-t-il dit. Leurs efforts contribuent à la réalisation de notre plan visant à rebâtir l'économie du Nouveau-Brunswick et créer des emplois dans les

Samir Yammine
Prix pour le champion de l’efficacité énergétique à titre particulier
M. Yammine dirige la gestion énergétique pour la municipalité depuis 1998. En 1997, la municipalité a été la première des Provinces maritimes à adopter un Programme municipal d’efficacité énergétique (PMEE) : une convention environnementale et fiscale que M. Yammine a mise en oeuvre en 1999 et qui remporte un énorme succès. M. Yammine a utilisé les évaluations, les incitatifs et les plans énergétiques dans le cadre des programmes d’Efficacité NB pour les immeubles commerciaux. Il a de même utilisé le Programme d’efficacité énergétique municipal. Ceci lui a permis de réaliser des réductions spectaculaires au niveau de la consommation énergétique et de générer des économies accrues pour la municipalité.

Depuis 2011, les projets sous la direction de M. Yammine ont permis de réaliser des économies d’énergie annuelles de 1,8 $ millions, soit une réduction de 16 % de la consommation énergétique et une réduction de 6 200 tonnes de gaz à effet de serre, ce qui équivaut à retirer 1 172 voitures de la circulation pendant un an.  the City of Saint John a remporté de nombreux prix nationaux et régionaux pour ces projets. Grâce aux efforts de M. Yammine , la consommation énergétique a été rendue « visible » par le biais de l’affichage public en temps réel des économies énergétiques réalisées.

D’autres municipalités demandent à M. Yammine de leur fournir de l’encadrement et des conseils sur les technologies, les stratégies de mise en oeuvre et l’élaboration des dossiers de décision. Il a partagé son expertise et son expérience avec d’autres municipalités néo-brunswickoises qui suivent l’exemple de Saint John mené par leur gestionnaire de l’énergie M. Yammine .
En plus d’avoir aidé d’autres municipalités, M. Yammine travaille avec des organismes industriels, d’enseignement et sans but lucratif tels que JD Irving limitée, Saint John Non-Profit Housing, le Théâtre Impérial, l’Université du Nouveau-Brunswick, les municipalités de Saint John, Quispamsis, Fredericton et Moncton et le Centre aquatique de Saint John afin de les aider à mettre en oeuvre des projets d’efficacité énergétique.

Grâce aux efforts de M. Yammine , lthe City of Saint John est devenue un chef de file à l’échelle nationale en matière d’efficacité énergétique en réduisant sa consommation totale d’énergie et ses émissions de gaz à effet de serre, en appuyant d’autres municipalités et secteurs d’activité et en sensibilisant le public à l’efficacité énergétique. Le travail de M. Yammine reflète son dévouement et son engagement exceptionnels en matière d’efficacité énergétique au Nouveau-Brunswick, pour the City Saint John et dans sa vie personnelle.

Quartier général de la police de Saint John

Gagnant du Prix du projet d’efficacité énergétique exceptionnel – Catégorie immeuble commerciale neuf

 Le quartier général de la police de Saint John a obtenu le Prix du premier ministre pour l’efficacité énergétique, ayant affiché les économies d’énergie annuelles les plus élevées parmi tous les nouveaux bâtiments en 2012 du Programme d’encouragement à la construction d’immeubles commerciaux éconergétiques - Partez du bon pied d’Efficacité NB. Le bâtiment a été modélisé pour atteindre un rendement supérieur de 65,5 p. cent aux normes établies dans le Code modèle national de l’énergie pour les bâtiments – Canada 1997, qui est largement utilisé pour mesurer le rendement des bâtiments, ce qui le classe parmi les bâtiments affichant le plus haut rendement au pays.

Le bâtiment de trois étages qui loge les services de police comprend les bureaux de l’administration, un secteur de détention, des salles d’interrogatoire, des laboratoires, une salle d’exercice de tir et divers autres locaux.

Le haut rendement énergétique de l’enveloppe du bâtiment est attribuable à des niveaux très élevés d’isolation dans les murs et le toit. Deux chaudières à condensation alimentées au gaz naturel constituent la source de chauffage principale. La chaleur est diffusée au moyen d’une thermopompe sur boucle d’eau munie de systèmes de ventilation avec apport d’air extérieur à 100 p. cent. Le bâtiment comprend également un chauffage intégré au plancher, une abondante lumière naturelle, un système d’éclairage éconergétique et un grand nombre de détecteurs de présence pour éteindre les lumières lorsque les salles sont inoccupées.

Afin de répondre aux besoins du bâtiment en chauffage et en climatisation, un « système de régulation intelligent » permet d’assurer l’intégration et l’optimisation des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation et de réduire au minimum les pertes d’énergie. Des ventilateurs récupérateurs d’énergie (VRE) et des mécanismes d’entraînement à fréquence variable installés sur tous les ventilateurs et toutes les pompes aident également à économiser de l’énergie.

La surveillance et la vérification du rendement du bâtiment sont très importantes selon le gestionnaire de l’énergie de la ville de Saint John, Samir Yammine, qui utilise des compteurs divisionnaires pour recueillir des données sur la consommation de gaz, d’eau et d’électricité. « Nous pouvons ainsi analyser les données 24 heures sur 24 et utiliser les