Accueil > Nouvelles > Nouvelles > Nouveaux contrat et règlement concertant les chiens à Saint John

Nouveaux contrat et règlement concertant les chiens à Saint John

2012-09-25

Le nouveau règlement ne comprend que des mesures minimales au sujet des chats


Le conseil municipal de Saint John a approuvé un nouveau contrat de 5 ans avec la Saint John SPCA Animal Rescue (SPCAAR) au sujet du contrôle des chiens.

Le Conseil a également adopté une résolution qui a trait au contrôle des chiens et prévoit des mesures minimales pour le contrôle des chats. 

L’adoption du contrat et du règlement a eu lieu pendant la réunion du conseil municipal du 24 septembre. Les changements au règlement entrent en vigueur dès maintenant et le contrat commence à courir le 1er octobre 2012.

Selon les termes du contrat, la SPCAAR aura la responsabilité du contrôle complet de la population canine et devra répondre aux appels concernant:
•    les chiens errants
•    les morsures ou les tentatives de morsures
•    les aboiements
•    les enfreintes au règlement concernant l’enlèvement des excréments
•    les chiens malades ou blessés

Le nouveau contrat prévoit des heures de service plus considérables, soit de 8 h à 20 du lundi au vendredi et de 9 h à 17, le samedi et le dimanche. La SPCAAR offrira un service en dehors de ces heures qu’en cas d’urgence. 

En vertu du nouveau règlement, les chats n’ont plus besoin d’une licence et la ville ne répondra plus aux appels concernant les chats errants ou perdus et ne leur procurera plus de soins. Cela signifie que la SPCAAR n’aura plus la responsabilité d’offrir ce service au nom de la ville. Par contre, la personne qui ramasse les chiens pourrait saisir un chat errant malade ou blessé et pour qui la seule solution semble l’euthanasie.

La SPCAAR s’occupera également d’administrer le programme d’émission des licences pour les chiens soit:
•    préparer et mettre en vigueur un plan visant à une augmentation du programme de licence des chiens;
•    préparer et conduire une série de sessions publiques de prise de conscience;
•    répertorier et conserver tous les renseignements concernant les chiens à l’intérieur d’une base de données préparée par la ville; et
•    se soumettre chaque année à une révision complète de son rendement.

En échange de ces services la ville s’engage à débourser une somme de 80 000$ par année, plus TVH, pendant les trois premières années, de 82 000$, plus TVH, pendant la quatrième année et de 84 050$, plus TVH, pendant la dernière année. La  SPCAAR pourra conserver les revenus des licences, de la prise en charge et des séjours en fourrière. La ville consacrera également une somme de 18 000$ pour la démolition de tous les édifices qui servaient d’abri sur l’ancienne propriété de l’avenue Taylor.

“Il nous fait extrêmement plaisir de signer ce contrat”, commente Melody McElman, présidente de la SPCAAR.  “Le conseil d’administration et le personnel entendent travailler avec la ville au bien-être des animaux.”

Les licences pour les chiens se vendent au local de la SPCCAR sur la promenade Bayside, chez tous les vétérinaires de la région et à l’Hôtel de Ville (10e étage).

On peut communiquer avec les officiers de contrôle des chiens au numéro 633-1228.