Accueil > Nouvelles > Nouvelles > Des mesures de contrôle de la rage seront prises à Saint John

Des mesures de contrôle de la rage seront prises à Saint John

2017-07-05
au nom de : ministère de l'Agriculture, de l'Aquaculture et des Pêches 

Le gouvernement provincial prendra des mesures de contrôle de la rage ce mois-ci à Fredericton, à Saint John et dans d’autres communautés de l’ouest du Nouveau-Brunswick. Le vaccin, qui est contenu dans un petit comprimé, sera distribué manuellement dans les endroits fréquentés par les ratons laveurs et les mouffettes. Les animaux sauvages sont immunisés dès qu’ils ingèrent l’appât.

« La distribution d’appâts contenant le vaccin est le moyen le plus efficace de prévenir la propagation de la rage chez les animaux sauvages », a déclaré le ministre de l’Agriculture, de l’Aquaculture et des Pêches, Rick Doucet. « Les efforts que nous avons déployés au cours des dernières années ont donné des résultats prometteurs, mais nous devons demeurer vigilants pour aider à prévenir la propagation de cette maladie, qui met la vie en danger. »

La distribution d’appâts contenant le vaccin antirabique oral débutera le 10 juillet à Fredericton et dans la Première Nation de St. Mary’s et le 20 juillet à Saint John. La distribution manuelle d’appâts débutera le 31 juillet dans les communautés suivantes : Woodstock, Première Nation de Woodstock, McAdam, Harvey, St. Stephen, Saint Andrew, St. George, Blacks Harbour, Deer Island, Campobello Island et Grand Bay-Westfield.

Les appâts contenant le vaccin seront distribués dans les espaces verts, les parcs, les haies et les régions boisées. Les appâts ne sont pas dangereux pour les humains, les animaux de compagnie, le bétail ou l’environnement. Cependant, on conseille aux membres du public de surveiller de près leurs animaux de compagnie durant la campagne de distribution pour s’assurer qu’ils n’ingèrent pas les appâts destinés aux animaux sauvages.

Plus de 400 000 appâts contenant le vaccin ont été distribués manuellement ou par la voie des airs dans le sud du Nouveau-Brunswick en 2016. Cette année, la distribution aérienne aura lieu en août.

« Le programme de vaccin antirabique oral contribue à réduire la propagation de la rage chez les animaux sauvages, mais nous encourageons tout de même les Néo-Brunswickois à prendre les précautions nécessaires, a dit M. Doucet. Nous avons tous un rôle important à jouer pour repérer les signes de propagation de la rage et prévenir la propagation de cette maladie. »

Les membres du public sont invités à continuer à prendre les mesures de précaution nécessaires pour éviter tout contact avec la maladie. Ils devraient :

rester à une distance sécuritaire des animaux sauvages;
enseigner aux enfants à prévenir les morsures en évitant les contacts avec les animaux sauvages et les animaux domestiques qu’ils ne connaissent pas;
veiller à ce que les vaccins de leurs animaux de compagnie et de leurs animaux domestiques soient à jour;
décourager la venue d’animaux sauvages sur leur terrain en fermant bien les poubelles et les bacs de compostage;
éviter de laisser la nourriture des animaux de compagnie à l’extérieur;
s’abstenir de déplacer les animaux sauvages; et
signaler les animaux qui présentent des symptômes similaires à ceux de la rage en composant le 811.

De plus amples renseignements sur la rage, y compris une carte de surveillance des cas confirmés, sont disponibles en ligne à www.gnb.ca/rage.