Accueil > Nouvelles > Nouvelles > Saint John parmi les Smart 21

Saint John parmi les Smart 21

2011-10-21
SAINT JOHN –– Saint John, un choix judicieux!

Notre ville vient de se classer parmi les Smart21 au Monde en termes de site de haute technologie par la Intelligent Community Forum, un organisme international voué au développement économique et social de l’économie à large bande.

La candidature de Saint John souligne le travail de pionnier mondial accompli à Saint John par les développeurs de NBTel et de son laboratoire fonctionnel et l’influence qu’ils ont eue sur l’évolution de la culture contemporaine de la large bande dans la cité.

“C’est à Saint John que tout commence en développement de la large bande dans la région”, affirme Ivan Cour, maire de Saint John.

“Ces innovations technologiques ont influencé notre façon de faire des affaires et de vivre à Saint John et leur impact se fait sentir partout dans la collectivité, des compagnies de communications déjà installées au centre-ville aux divers groupes communautaires, dont le journal Around the Block de Crescent Valley qui les utilise pour diffuser les informations au sujet des activités locales.”

La candidature de la ville souligne son évolution moderne, y compris la contribution d’Enterprise Saint John par son approche True Growth à l’évolution multisectorielle, de UNB Saint John par sa création d’une force de travail de connaissances, le mentorat des entrepreneurs par PropelICT, l’engagement de BCAPI aux innovations sociales et la campagne lancée par Uptown Saint John afin d’encourager la population à s’établir au centre-ville
Selon le plus récent recensement, Saint John jouit de la plus haute médiane de revenu du Nouveau-Brunswick et ces revenus touchent de plus en plus les détenteurs de diplômes universitaires et collégiaux. De 1991 à 2006, le nombre de diplômés universitaires a augmenté de 40% à Saint John et ceux des diplômés des collèges communautaires de 24%.

“Le secteur des technologies de la communication a joué un rôle central dans l’évolution de Saint John et il s’agit là d’un fait dont nous pouvons nous enorgueillir et qui a provoqué une transformation interne de notre cité industrielle”, commente Steve Carson, administrateur en chef d’Enterprise Saint John.

“Grâce à la croissance véritable, nous essayons de créer un environnement de prospérité à Saint John en fournissant de l’inspiration et du soutien aux gens, aux idées et aux investissements. Le succès de cette initiative se traduit par la restauration des édifices du patrimoine dans le campus des technologies de l’information au centre-ville et par un support à l’innovation dans le domaine de la santé, des sciences de la vie et le secteur de la fabrication avancée. «

La péninsule sud de la ville représente un exemple probant du changement qui s’effectue dans la ville. En 2000, la ville a mis sur pied son Plan d’action patrimoniale afin d’encourager le développement du centre-ville, là où se trouve la majorité des édifices d’architecture patrimoniale. Depuis lors plus de 50$ millions ont été investis dans les immeubles patrimoniaux y compris sur la rue Prince William Street, la première rue désignée site historique canadien. La réhabilitation des édifices patrimoniaux représente environ 50% des permis de construction émis par la ville.

Aujourd’hui, la péninsule sud-est devenue le quartier d’usage mixte le plus dense de toutes les provinces maritimes. On y trouve tout près de 1 300 commerces, la plus grande partie appartenant au secteur des technologies de la communication, 18 000 résidents et un véritable campus sur la rive du port constitué d’habitations, de restaurants, de cafés, de bars, de firmes de dessinateurs, d’avocats, de comptables et de travailleurs du savoir, tous à quelques pas les uns des autres. Des idées se font jour et des ententes se concluent en traversant une rue! Les affaires, l’innovation et la vie s’intègrent sans difficulté dans un réseau communautaire qui a nécessité moins de dix ans pour créer une véritable croissance.

L’acceptation de Saint John à titre de collectivité Smart21 ne constitue que la première étape vers sa désignation parmi les sept principales collectivités intelligentes de 2012. Cette décision devrait se prendre tôt en 2012.