Accueil > Nouvelles > Nouvelles > Le Conseil communal approuve le plan visant à réduire le budget des services d’incendie en fermant une caserne de pompiers et en réduisant la main-d’œuvre

Le Conseil communal approuve le plan visant à réduire le budget des services d’incendie en fermant une caserne de pompiers et en réduisant la main-d’œuvre

2020-06-22

Le Conseil communal a approuvé aujourd’hui la fermeture d’une des sept casernes de pompiers de la ville et une réduction de 24 pompiers, principalement par attrition naturelle, afin d’aider la ville à atteindre son objectif d’équilibre budgétaire pour 2021.

 

« Nous accordons la priorité à l’intérêt des contribuables et nous sommes sur la voie d’une meilleure situation financière pour la Ville, où nous pouvons mieux nous permettre les services que nous offrons », a déclaré le maire Don Darling.

 

Les réductions annoncées pour le service d’incendies s’inscrivent dans le plan d’action plus vaste de la Ville de Saint John visant à combler le déficit budgétaire prévu de 10 millions de dollars en 2021. Le conseil a demandé au directeur municipal de réaliser 60 % des économies grâce à des ajustements de la main-d’œuvre et à des modifications de la politique du personnel. Les économies sont réparties dans tous les groupes de la population active de la Ville, y compris la direction, le service d’incendie, le service de police, les travailleurs à l’intérieur, les travailleurs à l’extérieur et le transport en commun.

 

« Bien que ces décisions ne soient jamais faciles à prendre, le Conseil a clairement démontré son engagement à contrôler les coûts », a déclaré le directeur municipal John Collin. « L’objectif est de réaligner la prestation de services municipaux de qualité sur un budget plus modeste et abordable. »

 

Pour le service des incendies de Saint John, cela signifie une réduction de 1,875 million de dollars par rapport à son budget annuel de 24,9 millions de dollars. Le plan, tel que détaillé par le directeur municipal Collin, prévoit la fermeture de la caserne de pompiers no 8 sur l’avenue Millidge, qui est l’une des deux casernes situées à l’extrémité nord de la ville. La caserne la plus proche, la caserne no 5 sur la rue Adélaïde, restera ouverte et se trouve à 2,6 km. Le Service des incendies réduira également son service de 24 postes (12 équivalents temps plein et 12 postes de relève pendant les vacances).

 

« Nous croyons pouvoir réaliser les économies nécessaires grâce aux mesures approuvées par le Conseil ce soir », a déclaré Collin. « Pour ce qui est de l’échéancier, la caserne de pompiers fermera cette année, et la réduction des postes sera réalisée par l’attrition naturelle, dans la mesure du possible et le plus tôt possible. »

 

Les plans visant à réduire les postes de direction de la Ville et la main-d’œuvre interne ont déjà été approuvés par le Conseil. Une nouvelle entente de contrat de quatre ans avec la main-d’œuvre externe, la section locale 18 du SCFP, a été approuvée par les deux parties au cours de la semaine du 7 juin 2020, et comprend également une réduction des postes et des économies pour la Ville. Les réductions du budget du transport en commun et du service de police, qui s’élèvent respectivement à 850 000 dollars et à 1,3 million de dollars, seront réalisées par le biais de décisions des commissions respectives à temps pour le 1er janvier 2021.

 

Lorsqu’il parle des réductions annoncées dans le service d’incendie, le chef Kevin Clifford déclare : « Face à notre situation financière, des décisions difficiles sont nécessaires. Notre plan appuie le besoin de la Ville de combler le déficit budgétaire prévu de 10 millions de dollars et met l’accent sur les réductions qui ont le moins d’impact sur notre collectivité. »

 

Dans le rapport au Conseil, Collin a décrit en détail le nouveau modèle de dotation du service d’incendie, en disant que « ce modèle nous mènera de notre opération actuelle, puisque huit unités représentent 50 % du temps et sept unités 50 % du temps, à sept unités d’intervention en cas d’incendie plus de 90 % du temps ».  

 

Clifford a reconnu que, même dans le cadre du nouveau modèle, les réductions du service d’incendie pourraient avoir une incidence sur les temps d’intervention. Dans de rares occasions, il peut aussi causer des difficultés à la capacité des pompiers à faire face à des événements importants ou à des appels simultanés. Cependant, les équipes, le personnel de répartition et la direction du service d’incendie sont tous formés pour établir des priorités de travail et traiter le plus efficacement possible des divers scénarios qui se présentent. 

 

Un élément essentiel de la recommandation du personnel a été l’inclusion d’un examen du service d’incendie. Cet examen permettrait d’élaborer une stratégie sur 15 ans qui recommanderait le meilleur service d’incendie possible et abordable pour Saint John. Il ne s’intéresserait pas seulement à la structure, mais aussi à d’autres initiatives clés visant à tirer le meilleur parti des ressources limitées.

 

« Il y aura des répercussions sur la dotation et sur les niveaux de service dans l’ensemble de l’organisation », a ajouté Clifford. « Malgré les défis inhérents à la réduction des services, le Service d’incendie de Saint John continuera d’offrir un service d’incendie efficace et professionnel, doté de fonctionnaires exceptionnels et dévoués à la sécurité publique. »


Une date pour la fermeture de la caserne de pompier no 8 sera annoncée une fois qu’un plan de transition sera en place.

 

Renseignements généraux :

 

  • À l’heure actuelle (en date du 22 juin 2020), le personnel du Service des incendies de Saint-Jean comprend 136 pompiers à temps plein et 22 pompiers pour la relève pendant les vacances (sur un budget de 32), dont un chef du service d’incendie, deux chefs adjoints, deux chefs de division et quatre chefs de peloton. Le service comprend également quatre agents de prévention des incendies et trois agents de formation aux services d’urgence.
  • Le budget approuvé du Service des incendies pour 2020 est de 24,9 millions de dollars, ce qui représente environ 15 % du budget d’exploitation de la Ville.
  • En 2021, et dans le cadre du plan de durabilité de la Ville, Saint John recouvrera une partie de ses coûts grâce à la mise en œuvre de frais pour les services non urgents et les services d’incendie.
  • Services non urgents : Recouvrement des coûts pour des choses comme les fausses alertes, les systèmes d’alarme et d’extinction d’incendie invalides, les services en disponibilité, les demandes de services autres que d’incendie et l’accès au système d’entrée rapide non d’urgence. Les services pour les organismes sans but lucratif, comme les inspections du permis d’alcool pour les occasions et les événements spéciaux, ne seront pas inclus. Revenus prévus : 30 000 dollars
  • Services d’incendie : Avec une attention portée sur les incidents commerciaux et industriels et ceux qui concernent les non-résidents, la proposition recouvrerait les coûts associés aux incidents relatifs aux incendies, comme le sauvetage et l’extinction en situation d’incendie, l’intervention en cas de matières dangereuses (dans la ville), le sauvetage technique, les accidents de véhicules automobiles et d’autres demandes d’intervention d’urgence. Le chef du service d’incendie aurait une certaine discrétion pour la facturation des frais. Cela comprendrait également les frais aux résidents de Saint John pour des incidents comme la recherche de sensations fortes, l’insouciance et la négligence. Revenus prévus : 90 000 dollars
i_rc_customerserv_ques Renseignements aux médias

Contact

Communications

506-649-6008
Hôtel de ville. 4e étage
15 Market Square
Saint John, NB
E2L 1E8

300x157 Explorer