Accueil > Nouvelles > Nouvelles > Les rapports nationaux sur les réseaux d’approvisionnement publics d’eau en plomb pour l’eau potable municipale ne sont pas une préoccupation pour les clients de Saint John Water

Les rapports nationaux sur les réseaux d’approvisionnement publics d’eau en plomb pour l’eau potable municipale ne sont pas une préoccupation pour les clients de Saint John Water

2019-11-05
De récents rapports médiatiques des États-Unis et de partout au Canada ont détaillé les enquêtes nationales et les préoccupations du public au sujet des réseaux d’approvisionnement d’eau en plomb utilisés dans certains des réseaux municipaux de distribution d’eau potable publics d’aujourd’hui. Bien qu’autrefois populaire, l’ancienne infrastructure de plomb est reconnue comme étant la cause de certains risques graves pour la santé de ceux qui consomment régulièrement du plomb par l’entremise leur eau potable, ou qui y sont exposés à répétition par l’entremise de bains et d’autres activités. Le défi auquel de nombreuses villes canadiennes sont confrontées aujourd’hui est que le travail requis pour recenser et remplacer l’infrastructure de plomb peut prendre des années et nécessite un investissement public important – coûtant dans certains cas des centaines de millions de dollars, sinon plus, aux contribuables. Toutefois, les avantages à long terme sont importants lorsque l’on peut dire en toute sécurité que la santé publique est protégée.

Saint John Water peut dire sans risque qu’il n’existe, à sa connaissance, aucun réseau d’approvisionnement public d’eau en plomb dans le service municipal d’eau potable de la ville, et la qualité de l’eau potable dépasse les lignes directrices de Santé Canada pour la consommation.

À Saint John, les travaux visant à recenser et à remplacer les réseaux d’approvisionnement d’eau en plomb sur l’infrastructure publique ont commencé au début des années 1990, lorsque la Ville a réalisé un examen et créé une liste détaillée de tous les réseaux en plomb dans le but de les retirer du système municipal. Entre cette date et le milieu des années 1990, la Ville a lancé plusieurs appels d’offres pour remplacer les réseaux d’eau en plomb par des réseaux d’eau en cuivre, qui sont toujours utilisés en toute sécurité aujourd’hui. Cet investissement de temps et d’argent a été une démarche proactive et avant-gardiste de la part de la Ville, et s’est terminé en avance sur de nombreuses villes canadiennes qui font face au problème aujourd’hui.

Tranquillité d’esprit et résultats de haute qualité pour les clients de Saint John Water : Les clients ont le droit de savoir ce qu’il y a dans leur eau potable. Pour cette raison, la Ville publie les résultats des tests de qualité de l’eau des réseaux d’aqueduc municipaux sur le site Web sur une base trimestrielle. Cette pratique continuera de faire en sorte que cette information demeure entièrement accessible et transparente pour le public. 

Tout client de Saint John Water qui souhaite faire tester son eau peut demander des analyses gratuites de l’eau en composant le 658-4455. Si les clients sont préoccupés par le potentiel de plomb dans leur eau potable de leur propre service privé ou de la plomberie interne sur leur propriété, Saint John Water organisera une visite du site pour prélever des échantillons de l’eau. Si les tests montrent des niveaux élevés de plomb, les citoyens peuvent être informés que des changements d’infrastructure privés pourraient être nécessaires. Saint John Water fournit aux clients tous les résultats de l’échantillon de qualité de l’eau.
 
i_rc_customerserv_quesRenseignements aux médias

Contact

Communications

506-649-6008
Hôtel de ville. 11e étage
15 Market Square
Saint John, NB
E2L 1E8

300x157 Explorer